Ludwig Fahrenkrog

Ludwig Fahrenkrog

di Harm Wulf

Ludwig Carl Wilhelm Fahrenkrog il nacquit 20 Octobre 1867 à Rendsburg, dans la région de Holstein nord de l'Allemagne. Le nom, étrange et archaïque, ne se trouve que dans la région côtière de la Holstein où il ya un flux à côté de la Kellersee Fahrenkrog et un endroit appelé Fahrenkrug. Le nom signifie haut-allemand "Krug an der Fähre" qui est à l'auberge de ferry. La branche paternelle de la famille était marins et baleiniers ascendance danois. La famille était pauvre: son père était abat-jour faits à la main et Ludwig et son frère se rendit vite compte que tout dans la vie était d'être conquis par le travail. «Si un enfant n'a pas de jouets - écrivait-il plus tard - si ce n'est que pour les créer si vous en avez vraiment besoin". Même si un enfant a commencé à montrer un talent artistique vif et éclectique. Ludwig et son frère ont commencé dès l'enfance à peindre, tirer, écrire des poèmes et jouer de la musique. Déjà très jeune, il était capable de jouer du piano et de produire sa musique. Avec son frère a organisé un petit théâtre où ils récitaient. À l'âge de 15 ans, Ludwig a commencé son apprentissage artistique en tant que peintre et décorateur à Altona près de Hambourg et, dans 1887 s'iscrisse alla Académie royale des Beaux-Arts (l'Académie Royale des Beaux-Arts) Berlin, où il a étudié avec les maîtres Woldemar Friedrich et Hugo Vogel et devint l'élève favori du célèbre peintre de scènes historiques Anton von Werner. Au cours de cette période d'étude laborieusement gagné sa vie comme illustrateur pour des catalogues de musée, dessins anatomiques des affiches et des graphiques. Rappelant la période difficile de l'étude a écrit: «Si je regarde en arrière dans mon passé que c'était le moment où j'ai servi plus de mon travail: Je croyais en Dieu et en moi ". L'expérience de travail de la jeunesse en tant que décorateur, il a été extrêmement utile quand il a commencé son travail en tant que peintre de grandes peintures murales pour les murs des châteaux, les églises et les écoles. À l'âge de 23 il a reçu le Prix d'Etat de la Prusse pour une peinture de cinq mètres par quatre, intitulé «Die Kreuzigung Christi", qui a été acheté par la ville de Mülheim sur la Ruhr. Il a épousé Charlotte Lüdecke "Lotte", qui est resté son compagnon pour la vie, et a passé deux ans en Italie pour compléter ses études. A Roma, étudier intensivement le travail de Michel-Ange, a pris racine et a développé sa conception de l'œuvre d'art comme une mission de transmettre aux gens d'un message spirituel plus élevé de rejet de la conception en pleine décadence de «l'art pour l'art». Pendant son séjour à Rome leur première fille est née, qui a été appelé la Colombe Blanche, car au moment de la naissance du peintre a vu un de ces oiseaux. Même sa fille va devenir un excellent peintre. Après la naissance de sa peinture de fille est enrichie avec de nouveaux thèmes plus gai et joyeux: scènes de la vie de famille, petit bonheur domestique. Retour à Berlin Ludwig gagner sa vie en peignant d'immenses peintures murales dans les maisons des nobles riches. À partir de 1898, nommé professeur à l'École des Arts Décoratifs, se déplace vers la Rhénanie à Barmen pour se consacrer à l'enseignement et restera ici jusqu'à ce que 1931 année de sa retraite. Ce nouveau travail ne l'empêche pas de développer son travail artistique dans des directions différentes. Poète, dramaturge, écrivain, philosophe d'inspiration völkisch, à partir de 1907 a écrit une série d'articles pour le magazine Wilhelms Schwaner "Der Volkserzieher" dans lequel ont défini les bases d'une religion spécifiquement germanique et points de contraste entre le paganisme et le christianisme radical résurgence: Dieu est en nous, la loi morale en nous, rachat doit venir de nous-mêmes. Déjà à partir de 1900 Fahrenkrog et sa famille avaient abandonné la religion chrétienne croit maintenant que la religion est incompatible avec une spécifiquement allemand. Sa peinture est orienté sur les questions et païenne germanique.
Les thèmes de l'évolution de ses idées religieuses et philosophiques sont présentés dans le "Die Geschichte meines Glaubens" et dans les sept volumes de l'œuvre colossale "Gott im Wandel der Zeiten" qu'il a écrit et illustré. Pendant ces deux années Fahrenkrog fondé le Bund für Persönlichkeitskultur (Association pour la culture de la personnalité), visant à consolider sa vision religieuse fondée sur le culte païen des ancêtres, les forces de la nature et de la personnalité de l'excellente course. Dans les années suivantes seront consacrées à la création d'une organisation religieuse de caractère païen germanique rompre définitivement avec le christianisme. Dans 1912 creerà la-allemand confession religieuse con Wilhelm Schwaner (1863 - 1944) qui va séparer l'année prochaine. La 3 Août 1913 fonda une communauté de foi la Germaniche de résine vallée de sullo (GGG) l'adoption de la devise "Gott in uns" (Dieu en nous) e "auto-rédemption" (Auto-rédemption). L'organisation sera alors dirigé par Holger Dom et Arthur Auerbach. Dans 1913 a reçu le titre de professeur. Publié de nombreux essais, livres illustrés et des pièces de théâtre qui ont été généralement représentés dans la première sur les lieux de la montagne Ernst Wachler dans le Harz. A propos de son Wölund, Wilhelm pin scrisse nel 1915 la revue "Bühne und Welt" que, première, avait été un drame inspiré la conscience raciale d'un peuple et de son refus d'être détruit par les populations étrangères. La réaction à la notion de "Überfremdung", la destruction de l'allemand ethnique, était un thème constant de son travail artistique et philosophique. De ce point de vue, il est faux de croire que son travail Ils fourni une base théorique pour le mouvement national-socialiste, même si le mouvement de la Germanische Glaubens-Gemeinschaft (GGG) il a été persécuté par le régime et, dans 1936, a été interdit par réunion officielle de l'interdiction. Dans l'une des réunions du mouvement général GGG, l'Althing del 1923, l'artiste a clarifié ses positions: "Nous voulons construire! Les ruines sont tout autour de nous et dans nos cœurs, mais nous avons aussi la foi en la renaissance. Notre but: à partir d'une petite graine pour générer une forêt de sang et de l'esprit. Déclin de l'Occident? Mais nous sommes vivants! Pour aucun des avantages et aucun dommage, nous voulons seulement être nous-mêmes. C'est la raison pour laquelle nous ne sommes pas une des associations antisémites qui attirent la raison de son existence au mépris d'être un Juif. Pas, nous sommes suffisamment important et nécessaire d'exister pour notre propre cause. Et pour cela, nous sommes une association qui soutient fil antisémite ou d'une autre idéologie étrangère ... Non, nous sommes les GGG peuple allemand et les Allemands seuls .... C'est la raison pour laquelle nous ne sommes pas un parti, en effet, nous voyons dans les parties de manière à diviser le désir d'union des peuples germaniques. Nous savons seulement que nous voulons l'autodétermination et à l'autodétermination qui vient de l'intérieur.. d'une manière pacifique et que la croissance et le développement organique des chênes allemands. "Fahrenkrog magazine âme" Die Weihwart "qui aura la 1921 le titre "Der Deutsche Dom. Blätter für Art nordique und Deutschen Glauben "qui se prévaut de la collaboration du peintre Fidus (Hugo Reinhold Karl Johannes Hoppener 1868 - 1948). Collaborer à la conception et illustration aussi de magazines "Kultur - Arbeit" et le mensuel "Neues Land". Dans ces années de thèmes philosophiques intenses de ses peintures sont fortement influencés par leur maturation: dans 1918 réalise l'opéra "Die Heilige Stunde", qui reprend le thème de la célèbre "Lichtgebet" de Fidus. Un homme prie, dans la voie de l'indo-européen, et debout avec les bras levés devant le charme de la lumière et de verdure. Dans 1920 réalise "Der Väter Land" magnifique peinture à l'huile où le peintre montre son jeune fils, nouvelle résurgence de la vie, la beauté de la terre des pères, la Heimat. Les thèmes de la mythologie nordique sont communs dans les drames et les peintures. Célébrez à cet égard sont les peintures "Edda" de la 1910, "Baldur," la 1908, "Le temple du silence" del 1920 e "Le Feu Sacré" del 1921.
L'un des aspects les plus intéressants de Carl Wilhelm Ludwig Fahrenkrog était sa polyvalence artistique extraordinaire: peintre, illustrateur, sculpteur, poète, dramaturge, philosophe, érudit des religions. Au cours de sa vie, il a publié sept volumes intitulés "Gott im Wandel der Zeiten" illustré par ses dessins et ses poèmes et pièces de théâtre.
La maison d'édition Verlag der Schönheit Dresde impression et popolarizzerà ses œuvres les plus importantes, dont le célèbre "Das Goldene Tor", "Le feu sacré", "Le Saint-Hour", "Der Väter Pays".

Ludwig Fahrenkrog nel suo studio

Ludwig Fahrenkrog dans son studio

Dans 1921 dans la même maison d'édition a publié une courte biographie du peintre Kurt Engelbrecht intitulé "Ludwig Fahrenkrog und seine Bedeutung und ihre für unser Schöpfungen Volkstum" qui contient de nombreuses reproductions d'œuvres de l'artiste et est recherché par les collectionneurs. Dans 1925 était en demande comme un professeur de l'Université américaine de Mitchell SD. Il a été nommé membre honoraire de l'association des peintres de Hambourg et de l'Académie de Naples 1928 reçu le premier prix au Palais de l'Exposition de Monaco verre. Pendant le Troisième Reich aura quelques difficultés en raison de ses liens avec les anciens groupes völkisch. Participer à l' 1943 la troisième exposition itinérante de la Deutsche des beaux-arts. Il est mort sur le 27 Octobre 1952 Biberach sur les Riss dans le sud de l'Allemagne, où il avait installé son atelier. L'héritage des œuvres et des écrits de l'artiste est conservé dans Archiv für Kunst Bildende national germanique, Kartäusergasse 1 Ré – 90402 Nuremberg. L'héritage de l'association fondée en Germanische Glaubens-Gemeinschaft 1907 Ludwig Fahrenkrog n'a pas été perdu. Deux associations du monde composite de l'allemand néo-paganisme sont idéalement reliées à son message. La Artgemeinschaft – Germanische Glaubens-Gemeinschaft est actuellement la plus grande communauté païenne allemand avec des membres aussi dans d'autres pays germaniques. Fondé en 1951 et avoir rencontré dans 1965 Con la communauté de foi nordique Fondata nel 1928 et rebaptisé en 1954 Communauté nordique-religieux. Ces rejoint l'association fondée en Nordungen 1924. Le Artgemeinschaft a assumé l'héritage de la pensée religieuse de Fahrenkrog et sa première association de 1913. Les membres de l'original
Germanique foi communautaire, après 1957 année de sa dissolution et la radiation du registre des associations, sont incorporés dans Artgemeinschaft. L'association publie la revue "nordique Zeitung" et une série de livres sur des thèmes religieux. Pour plus d'informations Artgemeinschaft – GGG e.V. , Boîte postale 55709, 22567 Hambourg o http rete://www.asatru.de / jotunheim.htm

Dans 1982 pour diffuser l'héritage artistique du peintre a été créé le "Freundeskreis Ludwig Fahrenkrog" et, à la fois, a été fondée Heidnische Glaubens-Gemeinschaft à la tâche de diffuser le message religieux de l'artiste. Dans 1991 les membres de l'association renommés Germanische Glaubens-Gemeinschaft. L'association publie la revue "Germanen Glaube". Pour plus d'informations Catrin Wildgrube, Par une montagne 1, Ré -14806 Werbig o rete http://www.fornsedr.de / ggg / apropos / index.php
Détail page bibliographie. 282 del volume de la peinture II dell'enciclopedia "Art en Allemagne 1933 - 1945 "Mortimer G. Davidson, 1992 Grabert Verlag e-mail: grabert.verlag @ t-online.de

Bibliographie

Voix de nostalgie, Cartes, testo di Kurt Engelbrecht, 1905

Histoire de ma foi, Editeur Gebauer-Schwetschke, Salle, 1906

Auto-rédemption, Editeur Fahrenkrog, Leipzig, 1912

Germanique foi communautaire, Editeur Fahrenkrog, Leipzig, 1913

Lucifer, Scellez en mots et en images, Editeur Greiner & Pfeiffer, Stuttgart, 1913

La chaudière de marches, Verlag Attenkofer, Stuttgart

Essais sur la foi allemand, Editeur Fahrenkrog, Leipzig, 1914

Six art coloré laisse après des tableaux de Fahrenkrog, Verlaf f. Art populaire et de l'éducation populaire, Crotte, 1915 comme

La beauté, Numéro spécial (Pour le poète peintre 50. Anniversaire 20. Octobre 1917) Editeur de la beauté, Dresde

Le livre allemand, force de l'éditeur et de la beauté, Berlin 1921

Dieu à travers les âges, 7 tomi, Editeur Hartung (1-4) e la publication de la société Fahrenkrog (5-7), Leipzig, 1922 - 1927

Geschicte ma foi, Editeur Gebauer-Schwetschke, Salle, 1923

Germanischer foi, Editeur Hartung, Leipzig, 1924

La communauté de foi germanique, Wölund Editeur, Rostock, 1925

Le Golden Gate. Joints en mots et en images, Editeur de Fahrenkrog Société, Leipzig 1927

Patheismus et le dualisme: une réponse aux questions non résolues, Editeur Hubricht, Freiberg 1929

La signification de la croix gammée et le germanique foi communautaire, Fahrenkrog Editeur, Leipzig, 1933

Germanique de la foi, Winter Verlag, Heidelberg, 1934

Comme vous le dites à votre enfant? Verlag Peter, Leipzig, 1935

Young-allemand Religion, Editeur Fahrenkrog, Leipzig, 1935

Héros ou revendeur? Editeur Fahrenkrog, Leipzig, 1936

Essais sur la foi allemand, Editeur Fahrenkrog, Leipzig, 1937

Art: Mon credo artistique, Editeur Biberacher, Biberach an d. Fissure, 1949

Drames de théâtre:

Nornegast, Editeur Hatrung, Leipzig, 1920

Le Godenstochter, Editeur Hatrung, Leipzig, 1921

Baldur, Editeur Greiner & Pfeiffer, Stuttgart e Türmerverlag, Stuttgart, 1908

Drame Wölund, Editeur Greiner & Pfeiffer, Stuttgart, 1919

Voix de nostalgie, Editeur Hatrung, Leipzig

L'âme de l'enfant, Editeur Hatrung, Leipzig

L'Heure Sainte, Editeur dimanche, Berlin

K. Engelbrecht Ludwig Fahrenkrog et ses créations et leur importance pour notre folklore Kunstgabe 2. Dresde, Verlag der Schönheit sans année de publication sur 1922

K. Engelbrecht tempête sur la terre. images de guerre par le professeur L. Fahrenkrog, Verlag excréments, Stuttgart, 1918

Sol. Il. Pohl, Ludwig Fahrenkrog. La vie et la valeur d'un peintre allemand, Poète et Glaubenskünders, Remise Fahrenkrog,1942

Plus d'informations sur l'artiste:

http://www.ludwigfahrenkrog.com/

Gundram Erich Pohl, Ludwig Fahrenkrog. La vie et la valeur d'un peintre allemand, Poète et Glaubenskünders, 1942 en homologation Fahrenkrog, Archive des arts visuels

Wolff, Markus, Ludwig Fahrenkrog et la foi communautaire germanique: Wotan Triumphant, dans TYR, volume 2, Atlanta, USA, 2004. p.221-242 (Ultra CP 11736 Atlanta, Géorgie 30355 USA)
adresse électronique: ultrdisc@aol.com http://tyrjournal.tripod.com

Daniel Junker Dieu en nous! Le germanique foi communautaire Une contribution à l'histoire religiosité Folkish dans la République de Weimar, Verlag Daniel Junker, Hambourg
http://www.daniel-junker.de/ email: info@daniel-junker.de/

Archive pour les arts visuels c / o Musée national germanique Kartäusergasse 1 Ré – 90402 Nuremberg

http://www.gnm.de/ La remise Louis Fahrenkrogs di Christiane Maibach Mois Indicateur / Musée national germanique 2003, H. 269, 6-7. http://www.gnm.de/Download/aug_2003.pdf

Le Roland Facsimilé (Boîte postale 330404, D - 28334 Brême) a récemment réédité le texte fondamental du Professeur. Fahrenkrog germanique foi communautaire del 1920.

 

A chacun son

Je n'aime pas vos églises sombres!

Je préfère le soleil et brillant!

Et mes femmes je suis mille fois plus cher

De votre Painted Lady.

Et l'enfant que ma femme m'a donné

J'ai mille fois plus cher

Votre crucifix d'or,

Avec ses bras et les jambes tordues.

Avant tout, je n'aime pas ce qui est étranger à ce monde

Ce qui est cool, desséchée et sans vie.

J'aime la vie, la joie et la lumière

Et le sang, fluctuant et rouge.

Ludwig Fahrenkrog (traduction par Harm Wulf)

Mots clés:

Leave a Reply